Copyright P. Gregarlic

Culture

Plus que beaucoup d’autres villages de l’Aveyron, Nant met un point d’honneur d’offrir un programme culturel de qualité toute l’année. Plusieurs galeries ouvrent leurs portes aux visiteurs. En été, les touristes viennent parfois de loin pour profiter des concerts gratuits sur « l’herbe du Claux » ou aux terrasses des restaurants du village. Depuis 2018, Nant est également une étape du festival « Millau en Jazz » qui anime l’été dans la région.

Réservez vos mercredis soirs en juillet et août pour « monter » à Montredon, pour le marché nocturne, avec son barbecue, ses produits du terroir, les spectacles qui y sont programmés, mais surtout pour y rencontrer les habitants. C’est là que bat encore le cœur de la lutte du Larzac.

En « poussant » un peu plus loin, vous serez vite à Rodez, où l’œuvre du peintre Pierre Soulages a trouvé terre d’asile. Et en voyageant plus vers le sud, c’est le sculpteur Paul Dardé, ami d’A. Rodin, qui voit son œuvre magnifiée dans le musée tout récemment rénové de Lodève.

On pourrait aussi vous parler de la multitude de brocantes, de vide-greniers, des marchés hebdomadaires (à Nant, c’est le mardi ; à Millau le vendredi).

Il ne faudrait pas oublier NORIA, l’écomusée consacré à l’eau à Saint Jean du Bruel ; ni Micropolis, la cité des insectes, à Saint Léons.

Ou, dans un autre genre, le grand rendez-vous du rugby, lors du Challenge Vaquerin, avec les meilleures équipes fraçaises et internationales qui y viennent préparer leur future saison. Oui, ici on est aussi en « ovalie » !

Enfin, il y a le spectacle le plus grandiose et fascinant : celui du ciel étoilé, comme vous ne le verrez pas souvent. Ici, la pollution lumineuse est minime. Tout au long de l’année, la voûte céleste semble à portée de main….